Mounir Fatmi
Tanger, Maroc / Paris, France

 

Né à Tanger, Mounir Fatmi vit et travaille entre Paris et Tanger. Ses œuvres ont été montrées dans divers musées : Migros Museum für Gegenarskunst (Zürich), Museum Kunst Palast (Düsseldorf), Centre Georges Pompidou (Paris), Moderna Museet (Stockholm), Mori Art Museum (Tokyo) et Tate Modern (Londres). Il a participé à plusieurs biennales : Venise en 2011 et 2007, Lyon en 2009, Sharjah en 2007, Séville et Dakar en 2006, Gwangju en 2004. Depuis 1993, il a reçu plusieurs prix dont le prix de la Biennale de Dakar en 2006 et de la Biennale du Caire en 2010. Il est représenté à Paris par la Galerie Hussenot.

 

Mounir Fatmi s’intéresse à l’image et à ses mutations. Le groupe d’œuvres exposé ici permet d’aborder des notions chères à l’artiste : l’image, la machine et l’image de la machine. Chacune entretient un lien privilégié et distinct avec la machine et le temps : disparition d’une technologie en relation avec le développement de l’ère industrielle (entre autres, la référence au film de Charlie Chaplin, Les Temps modernes), réflexion sur des technologies désuètes (ici, le photocopieur), évocation d’un corps-machine, le mouvement comme machine à voyager dans le temps. On aura compris que l’artiste s’intéresse autant à la lumière, au mouvement, aux technologies d’enregistrement et de reproduction de l’image et du son qu’à la vision, la perception, la durée, la mémoire et les mouvements de la pensée.

 

Mehr Licht (2009-2011)
Installation
5 photocopieurs, papier, 28 néons

 

Technologia (2010)
Vidéo, 15 min, n & b, son stéréo

 

Les Temps modernes – Une Histoire de la Machine (2010)
Vidéo, 15 min, n & b, son

 

L’Homme du livre (2010)
Vidéo, 15 min, couleur