GALERIE TZARA PRÉSENTE :

LES RATÉS SYMPATHIQUES FONT DE L’ART

DU 27 AVRIL AU 6 MAI

VERNISSAGE ET ENCAN CRIÉ LE 27 AVRIL DÈS 18 H

Josée Turmel, Josianne Desloges, Diane Martin, Matthieu Dugal, Guillaume Dumas sont quelques uns des journalistes qui se prêteront aux joies de la création. Ils seront associés aux Emmanuel Galland, Hélène Matte, Martin Bureau, Émilie Roi et autres artistes bien en vue, qui se feront un plaisir de porter le chapeau du critique d’art. L’art visuel passe trop souvent sous le radar des médias populaires. Les Ratés sympathiques font de l’art est un événement de médiation culturelle qui veut créer des ponts entre les journalistes et les artistes et déboulonner quelques idées reçues. Quinze journalistes porteront le chapeau d’artiste le temps d’une exposition. Ils créeront une oeuvre originale dans la discipline de leur choix : sculpture, peinture, art sonore, performance, photographie, etc. Chaque journaliste sera associé à un artiste professionnel qui critiquera l’oeuvre réalisée dans le média de l’artiste d’un soir. Donnez-vous la main et changez de place… Ce concept est l’adaptation d’une idée de Sylvain Cormier, critique au Devoir, et Alain Chartrand, directeur de Coup de coeur francophone, qui ont chaleureusement accepté que le concept soit revisité. En 1998, ce sont chanteurs et critiques musicaux qui échangeaient leur place. À l’image du concept, les deux idéatrices de l’événement de cette année sont issues des médias et des arts visuels. Catherine-Ève Gadoury est une ratée sympathique oeuvrant à la Première Chaîne de Radio-Canada à l’émission Ça me dit de prendre le temps. Gaëlle Généreux gravite dans la galaxie des arts de Québec. Elle termine tout juste un baccalauréat en arts visuels et médiatiques à l’Université Laval. Deux tables rondes réunissant des personnalités issues du journalisme ou du milieu de l’art se tiendront pendant la durée de l’événement. Ces rencontres nourriront une réflexion sur le processus créatif et sur la façon de couvrir les arts dans les médias populaires. Surveillez le site internet pour les détails de ces rencontres.

 

GALERIE TZARA

WWW.FACEBOOK.COM/LESRATESSYMPATHIQUES

WWW.GALERIETZARA.COM