Le cinéma de John Porter et Larry Jordan à la Manif d’art 6 

Le 24 mai à 19h30 
Le Super 8 en « surround » selon John Porter 

Le 27 mai à 19h30 
Les étranges films-machines de Larry Jordan 

 

Québec, le mardi 10 avril 2012 Antitube, en collaboration avec la Manif d’art 6, présente deux programmes de cinéma à l’Auditorium du Musée de la civilisation les 24 et 27 mai en soirée. Le public est convié à se familiariser avec l’œuvre cinématographique de deux pionniers du cinéma expérimental, présentée à Québec pour la première fois.

La première soirée est dédiée à l’œuvre du cinéaste torontois John Porter, reconnu pour ses performances avec projecteur Super 8. La seconde soirée, consacrée à l’œuvre du cinéaste américain Larry Jordan, est sous la direction de Guillaume Lafleur à Antitube.

Le coût d’entrée est de 7 $, admission générale et de 5 $ pour les membres d’Antitube, abonnés du Musée de la civilisation, étudiants et sur présentation du laissez-passer. 

John Porter est cinéaste, performeur, photographe et auteur. Ardent défenseur du Super 8 et d’un cinéma à petit budget (films à 50 $ ou moins), il a réalisé depuis 1968 plus de 300 films, la plupart en Super 8, et compte plus d’une centaine de diffusions publiques sur la scène internationale.

Larry Jordan, cinéaste indépendant américain établi en Californie, réalise des films depuis 1952. Prolifique, auteur de plus de 40 films expérimentaux et d’animation, il est l’un des créateurs majeurs de l’avant-garde cinématographique américaine de l’après-guerre.

Antitube sort les œuvres indépendantes de leur circuit traditionnel de diffusion pour les offrir à d’autres publics en les attirant par une publicité adéquate, avec une explication de la démarche des auteurs, et la plupart du temps, lorsque cela est possible, avec une relation directe entre les artistes et le public.

Du 3 mai au 3 juin 2012, la Manif d’art 6 invite les visiteurs à suivre le parcours artistique et à participer aux activités qui évoluent autour du thème Machines – Les formes du mouvement, choisi par la commissaire Nicole Gingras. En ajoutant les activités satellites à la sélection officielle, la biennale de Québec rassemble plus de 80 artistes répartis dans près de 30 lieux de Québec, Lévis et Wendake.

 

Antitube remercie ses membres, collaborateurs ainsi que : le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des Arts du Canada, l’Entente Ville de Québec-MCCCF, la SODEC, le Musée de la civilisation et Nicole Gingras.

 

– 30 –

Source : Guillaume Lafleur, directeur artistique, Antitube, 418 524-2113, antitube@antitube.ca