Arthur Ganson
Stoneham, États-Unis

 

Arthur Ganson amorce son travail en sculpture cinétique en 1977. Depuis la fin de son baccalauréat à l’Université du New Hampshire en 1978, il a présenté ses œuvres aux États-Unis et en Europe dans de nombreux musées et galeries. Il a été invité en résidence par nombre d’institutions, parmi lesquelles l’Exploratorium à San Francisco et le Massachusetts Institute of Technology à Cambridge, où l’on peut voir une exposition permanente de ses sculptures depuis 1995. Son travail a fait l’objet de plusieurs articles de fond dans divers périodiques, notamment le Smithsonian Magazine et The New York Times Magazine.

 

Arthur Ganson pense le mouvement. Ses œuvres sont à la fois troublantes de simplicité, riches d’évocation, fascinantes dans leur portée symbolique, sophistiquées dans l’articulation du mouvement. Reconnu pour son importante contribution à l’art cinétique, Arthur Ganson présente The Transmutation of Cloth et Thinking Chair, deux sculptures représentatives de sa curiosité et de son attirance pour le mouvement. On pourra également voir Arthur Ganson presents a few machines created between 1978 and 2004, un DVD documentant 36 de ses sculptures, sorte d’exposition virtuelle de cet artiste prolifique.

 

L’artiste explore donc le mouvement et la manière dont les choses bougent, tout en prêtant une attention particulière à la fugacité de l’instant présent. Il s’intéresse au processus auquel nous convie toute action liée à la durée, que celle-ci s’associe à un phénomène physique, mécanique, ou à une expérience perceptuelle. Chaque sculpture est alors inscrite dans un cycle — celui d’un temps (durée) et d’un mouvement — défini par l’artiste.

 

« J’invente des machines, mais aussi les outils pour créer ces machines », expliquait Arthur Ganson dans une conférence, révélant à quel point toute sa pratique s’appuie sur des processus. Rarement une œuvre aura fait référence avec autant de perspicacité au déroulement, entendu comme le passage d’un espace, d’un lieu ou d’un état à un autre, reliant dépouillement et ambiguïté, absurdité et éveil de l’esprit. Dans la répétition, l’absurdité se transforme en événement et l’action, en cycle. Un mot surgit à l’observation de ses sculptures : découverte.

 

The Transmutation of Cloth (1998)

 

 

Thinking Chair (2007)