Du 10 au 12 mai, Eric Mattson, commissaire invité de la biennale de Québec, présente 3 soirées d’explorations sonores à l’Espace 400e Bell. Le public pourra entendre des œuvres inédites réalisées à partir d’instruments inventés par plus de 10 artistes originaires du Québec, de la Suisse et du Japon.

Temps 1 : Atelier Mécano

Le jeudi 10 mai 2012 dès 17 h, laissez-passer requis.
Artistes invités : Minibloc (Montréal), Kanta Horio (Tokyo), 8 participants de l’Atelier.

Comme suite à une activité de création de 3 jours animée à guichet fermé par le duo Minibloc et l’artiste japonais Kanta Horio, l’Atelier Mécano ouvre ses portes au public. C’est le moment de découvrir les créations réalisées par les participants originaires de Québec et ensuite, en concert, la musique ludique et captivante du duo Minibloc.

 

Minibloc

Temps 2 : En prétextant Léonard de Vinci
Le vendredi 11 mai 2012 à 20 h, 10 $ ou 8 $ sur présentation du laissez-passer.
Artistes invités : Kanta Horio (Tokyo), Ghislain Roy (Montréal), Jean-Pierre Gauthier (Montréal), Manon Labrecque (Montréal), Pascal Robitaille (Québec).

Ces artistes détournent des objets du quotidien, fonctionnels ou non, vers un usage sonore. Ils inventent des instruments inusités ou réalisent des structures musicales captivantes. Certains d’entre eux participent au volet d’expositions de la Manif d’art 6. Cette soirée de performances et de concerts offre un moment d’exception pour connaître une autre facette de leur travail. Un délicieux cocktail de créativité et de sensibilité. 

Manon Labrecque


Temps 3 : En attendant H.G. Wells
Le samedi 12 mai 2012 à 20 h
, 10 $ ou 8 $ sur présentation du laissez-passer.
Artistes invités : Thomas Bégin, Vromb (Montréal), Toshimaru Nakamura (Tokyo), Norbert Möslang (Saint-Gall).

Soirée musicale avec le Montréalais de réputation internationale Vromb, l’artiste Thomas Bégin et ses structures audiovisuelles rotatives, le japonais Toshimaru Nakamura en relation intime et surprenante avec une table de mixage, et finalement l’artiste sonore suisse Norbert Möslang qui se questionne attentivement sur le son que produit une lumière clignotante de type LED. Le public est invité à pénétrer dans cet univers imaginaire surprenant inspiré du cinéma fantastique. 

Thomas Bégin

 

Information: Patrick Fournier, coordonnateur aux communications, Manif d’art, 418 524-1917, communication@manifdart.org